Spendesk : l’avenir des transactions financières pour les entreprises ?

Lancé en 2016, Spendesk propose la digitalisation et la centralisation de toutes les dépenses pour les entreprises. La plateforme facilite ainsi la gestion des flux financiers en proposant un contrôle en temps réel et sur-mesure. L’objectif de Spendesk : plus d’autonomie pour les collaborateurs et une gestion optimisée pour l’équipe finance.

Avant le lancement de la plateforme en 2016, les 3 fondateurs Jordane Giuly, Guilhem Bellion, et Rodolphe Ardant sont partis d’un constat : malgré la modernisation des moyens de paiements dans notre vie de tous les jours,
les entreprises restent à la traîne quant au traitement de leurs flux financiers quotidiens. Des processus qui peuvent paraître archaïques demeurent la réalité de nombreux salariés : remplir des notes de frais pour le déjeuner, avoir recours à un service spécifique pour l’organisation de déplacements, être obligé d’utiliser la carte de paiement de l’entreprise pour effectuer un achat en ligne…

La plateforme Spendesk permet à l’utilisateur d’
effectuer des achats par transfert de fonds ou par le biais de cartes virtuelles, ainsi que d’optimiser la rapidité du remboursement s’il utilise ses propres fonds. Par ailleurs, les entreprises peuvent y contrôler leurs dépenses et les comptabiliser de manière simplifiée ; ceci leur permet un gain de 20% de temps en moyenne sur cette tâche comptable.


Spendesk lève 161 millions d’euros pour devenir le leader du marché

En juillet 2021, Spendesk a levé 100 millions d’euros auprès du fonds américain General Atlantic (déjà connu pour son accompagnement de ManoMano, BackMarket, ou Doctolib). On compte également, parmi les investisseurs, Index Ventures et Eight Roads. Ce tour de table particulièrement fructueux fait de cette levée de fonds la 10ème plus importante de l’année 2021 pour l’Hexagone. Depuis son lancement, la fintech a ainsi réussi à lever 161 millions d’euros.

Grâce aux fonds récoltés, Spendesk compte continuer sur sa lancée : depuis un an, la start-up a doublé son chiffre d’affaires ainsi que ses effectifs pour atteindre plus de 300 salariés. L’entreprise est maintenant implantée en France, en Angleterre, et en Allemagne, et possède des bureaux à San Francisco. L’ambition de Spendesk ?
Devenir le leader mondial de la gestion numérique des dépenses d’entreprise. Rien de moins !


Offres d’emploi

Dans le cadre de son développement dynamique, Spendesk est à la recherche de 40 nouveaux profils. Certains postes sont à distance, d’autres en présentiel dispatché entre Paris, Londres, et Berlin. Certaines offres à distance requièrent notamment de résider dans certaines villes : Spendesk recherche par exemple 3 Account Executives à Francfort, Hambourg, et Munich. Parmi les offres proposées, on trouve également :

  • Un.e Culture & Workplace Manager (CDI, Paris) ;
  • Un.e Sales Development Representative (CDI, Londres) ;
  • Un.e Talent Acquisition Partner - Business France (CDI, Paris) ;
  • ...et bien d’autres postes !



La dématérialisation des paiements courants en entreprise : un marché convoité

Pour le cofondateur et PDG Rodolphe Ardant : “La pandémie (...) accélère la digitalisation des processus des entreprises”. De fait, les confinements successifs ont troublé la limite entre les dépenses d’entreprise et les dépenses personnelles, obligeant le marché du travail français à optimiser la gestion de cet aspect.

Spendesk compte déjà 3000 entreprises clientes et 70 000 utilisateurs quotidiens. Entre la France, l’Allemagne, et l’Angleterre, Spendesk a identifié plus d’un million de clients potentiels. La start-up n’est, par ailleurs, pas la seule à convoiter ce marché ; de nombreuses
applications concurrentes sont également à l'affût, notamment N2F, Jenji, Mon Intranet, Dext, Expensya, ou encore Eurécia. Toutefois, ces entreprises ne proposent pas un service aussi complet que Spendesk.


Spendesk c'est la plateforme de gestion des dépenses sur mesure et en temps réel. Entre autonomie des collaborateurs et contrôle pour l'équipe finance.
Levées de fonds répertoriées
euro100 000 000 € dateJuillet 2021
euro18 000 000 € dateOctobre 2020
euro35 000 000 € dateSeptembre 2019
euro8 000 000 € dateJanvier 2018

Découvrez de nouvelles entreprises
Finance & Compagnies vous aide à trouver de nouvelles entreprises innovantes et financées !

Affluences mesure et communique en temps réel la fréquentation et le temps d'attente des lieux partenaires (bibliothèque, musée, piscine...) et permet de réserver facilement.
Levées de fonds répertoriées
euro4 000 000 € dateNovembre 2020
Kard permet aux adolescents dès 12 ans de disposer d’une carte de paiement Mastercard reliée à une application mobile pour gérer leurs finances et suivre leurs dépenses en temps réel.
Levées de fonds répertoriées
euro3 000 000 € dateSeptembre 2020
euro3 000 000 € dateMai 2019
Logiciel de gestion pour les entreprises du BTP. Optimisez votre gestion des dépenses du chantier avec nos applications pour les achats, la main d'oeuvre et les consultations.
Levées de fonds répertoriées
euro1 100 000 € dateOctobre 2021
euro2 400 000 € dateOctobre 2019
Andjaro est une plateforme de gestion, en temps réel des besoins de personnel. Trouvez du personnel disponible en interne en 2 min !
Levées de fonds répertoriées
euro13 400 000 € dateAvril 2020
Nicecactus est une plateforme internationale en ligne dédiée aux joueurs et équipes esportives : évaluez votre niveau, entraînez-vous, améliorez vos performances, créez et gérez votre équipe et participez à des tournois.
Levées de fonds répertoriées
euro5 000 000 € dateOctobre 2019

Financements
les dernières levées de fonds

Entreprise Montant Date
O'SOL logo O'SOL 3 000 000 € Novembre 2021
NEWHEAT logo NEWHEAT 7 000 000 € Novembre 2021
KEYPUP logo KEYPUP 1 400 000 € Novembre 2021
MUZZO logo MUZZO 2 100 000 € Novembre 2021
VALO' logo VALO' 2 200 000 € Novembre 2021
YESITIS logo YESITIS 7 000 000 € Novembre 2021
ZE ENERGY logo ZE ENERGY 40 000 000 € Novembre 2021
ORIXHA logo ORIXHA 2 000 000 € Novembre 2021
WALKIE-TALKIE logo WALKIE-TALKIE 2 900 000 € Novembre 2021
PYXO logo PYXO 7 000 000 € Novembre 2021